Fil d'ariane : Accueil > La ville de Gaillard > Patrimoine de la > Le domaine de Vernaz

LE DOMAINE DE VERNAZ Suivre la vie du site

  • Le domaine de Vernaz

    Sise parmi les arbres séculaires d’un parc splendide, la demeure actuelle n’a été construite qu’en 1865, mais en 1733, sur la mappe de Savoie, existaient déjà des bâtiments, prés et vignes.

    On peut lire sur les piliers de l’entrée principale « Château de Vernaz », le terme de château désignant plus précisément, en la circonstance, la maison principale du village.

    A 20 ans d’intervalle, deux peintres habitèrent sous son toit : Firmin MASSOT et Abraham CONSTANTIN

    En 1818, les pièces qui forment aujourd’hui le domaine du château sont vendues à Dame Charlotte, Elisabeth Comparet dont l’une des filles épousa le peintre Firmin MASSOT.

    Le pavillon d’entrée du château, habité par Abraham Constantin n’a pas été entièrement démoli. Il en subsiste une aile sur laquelle une plaque commémorative a été apposée par le propriétaire des lieux en 1912. "Abraham Constantin 1785-1855, peintre du roi, citoyen de Genève, vécut six ans et mourut ici".

    Un genevois acheta en 1910 le domaine de Vernaz, restaura la grande maison tout en procédant à des démolitions.

    Monsieur Eugène Burnat, pasteur, chevalier de la Légion d’honneur, en prend possession en 1912.

      Galerie d'images

    • le domaine de Vernaz

    • le domaine de Vernaz